16 JUILLET 2018

Les baleines du Saint-Laurent

Les baleines du Saint-Laurent
Les baleines, ces mythiques créatures qui intriguent tant de monde… Longtemps chassées, elles sont aujourd’hui très convoitées, et nous savons que vous rêvez probablement de pouvoir les observer.
Nous savons également que vous vous posez beaucoup de questions à leur sujet, quelle baleine allez-vous voir lors de votre séjour sur la Côte-Nord, comment les observer, quelle est la meilleure période de l’année ?… A travers cet article nous allons faire de notre mieux pour tenter de vous éclairer.
 
petit-rorqual-gabriel-rondeau-min
 @Gabriel Rondeau
 
Commençons par le commencement, qu’est-ce qu’une baleine ? Et pourquoi entend-on parler de rorqual et de cétacé ?
Il est très facile de se mélanger entre ces termes et le terme baleine est aujourd'hui utilisé à tort et à travers, ce qui hérisse les poils des biologistes.
Alors si vous voulez impressionner vos amis lors d'un souper où vous leur raconterez votre séjour chez Mer et monde écotours voici ce qu'il faut dire :
Toutes les baleines sont des cétacés mais tous les cétacés ne sont pas des baleines.
  • Les baleines sont des cétacés à fanons, sans sillons ventraux et qui dans la majorité des espèces n'ont pas d'aileron dorsal (exemple : la baleine noire).
  • Les rorquals sont eux des cétacés avec des sillons ventraux et une nageoire dorsale (exemple : le rorqual bleu).


Comme nous, il s'agit de mammifères qui ont des poumons et le sang chaud. Et non ce ne sont pas de gros poissons !
D’ailleurs, saviez-vous que les ancêtres des mammifères marins étaient des animaux terrestres qui se déplaçaient à quatre pattes ?


Le Parc Marin du Saguenay-Saint-Laurent accueille généralement 6 espèces de cétacés (nous utiliserons baleines pour plus de facilité).Les baleines sont distinguées en deux groupes :

Les baleines à fanons du Parc Marin Saguenay-St-Laurent :
Ce sont des baleines qui possèdent à l'intérieur de la bouche des grands filtres ressemblant à un balai qui les aide à capturer la nourriture. Un fanon, est une plaque plus ou moins grande selon l'espèce qui est constitué de kératine, comme nos ongles ! Elles utilisent ces fanons pour filtrer l’eau et ne garder que dans leur bouche la nourriture. Les baleines à fanons se démarquent également car elles possèdent deux évents (deux grosses narines sur le dos).
Parmi les 13 espèces de baleines à fanons existantes, 4 se rendent fréquemment ou régulièrement dans le Parc Marin :

- Petit rorqual :
Pouvant mesurer entre 6 à 9 mètres, il se retrouve le long du littoral et est peu prévisible car son souffle n’atteint que 2 mètres de hauteur mais il reste l’espèce la plus fréquemment observée ! C’est un animal très énergique puisque pour s’alimenter, il utilise souvent une technique appelée breaching qui constitue à sauter hors de l’eau !
Petit Rorqual Baleine en Direct 
@Baleine en Direct

- Rorqual à bosses :
Rorqual le plus connu à la télévision par ses acrobaties, sauts, coups de queue et ses chants. Mesurant entre 11 à 13 mètres, c’est une baleine facilement reconnaissable de par son souffle, sa bosse au-dessus de sa nageoire dorsale et parce qu”elle sort la queue hors de l’eau lors de sa plongée.
rorqual-a-bosse-baleine-en-direct

@Baleine en Direct 

 
- Rorqual commun :
Version géante du petit rorqual puisqu'il peut mesurer jusqu'à 21 mètres et est connu pour sa rapidité : jusqu'à 40km/h ! Il s'observe bien souvent au large et est visible par son souffle. Il s’agit de la deuxième plus grosse baleine après le rorqual bleu, mais est malheureusement considéré comme une espèce préoccupante.
rorqual-commun-baleine-en-direct

@Baleine en Direct 

 
- Rorqual bleu :
Plus grand animal jamais existé qui mesure jusqu'à 30 mètres. C'est un grand consommateur de krill puisqu'il peut en manger de 2 à 4 tonnes par jour. Son observation est impressionnante et se repère grâce à son souffle de 6 à 12 mètres de hauteur et à sa queue lors de la plongée. C’est aujourd’hui une espèce en voie de disparition.
rorqual-bleu-baleine-en-direct
 

@Baleine en Direct

 

Les baleines à dents du Parc Marin Saguenay-St-Laurent :
Les dents des baleines à dents sont différentes des nôtres, elles sont plus primitives, positionnées en rangées et ont une forme conique. Elles s’en servent pour capturer leurs proies une à une. Ces baleines utilisent l'écholocalisation pour se déplacer. Ce sont des espèces que l’on retrouve fréquemment en groupes. Contrairement aux baleines à fanons, elles m’ont qu’un évent pour respirer.

Il existe au total 70 espèces de baleines à dents et il est fréquent d'observer 2 de ces espèces dans le Parc Marin :

- Marsouin commun :
Petit cétacé d'une longueur de 1,5 à 2 mètres, il s'observe facilement en groupe depuis la côte. Il vous faudra être attentif pour l’observer car ses respirations sont très furtives.
marsouin-baleine-en-direct

@Baleine en Direct 

 
- Béluga :
Souvent appelé baleine blanche par sa couleur, c'est le cétacé emblématique du Parc Marin Saguenay-Saint-Laurent. Espèce menacée, c’est la seule espèce de baleine qui réside à l’année dans le Saint-Laurent. Le béluga peut faire entre 3 à 4,5 mètres et s’observe facilement grâce à sa couleur. Il se peut que vous ayez la chance d’en observer avec leurs petits qui eux, sont de couleur grise.

beluga-baleine-en-direct

@Baleine en Direct

 
 
Et pourquoi ces énormes mammifères viennent-ils nous rendre visite dans cet espace restreint de l’estuaire du Saint-Laurent ?
Les courants et la profondeur de l’estuaire maritime acheminent une grande quantité d’eau très froide et riche en minéraux. Cette eau froide contient beaucoup d’oxygène qui favorise la vie marine, dont le krill et le zooplancton qui représentent l’essentiel de l’alimentation des mammifères marins. C’est pour ça que de mai à octobre (principalement entre juillet et septembre) les baleines reviennent se goinfrer pour notre plus grand plaisir !

 
Où observer les baleines lors de votre séjour sur la Côte-Nord ?
Il existe bien des manières d’observer les mammifères marins et nous sommes sûrs qu’avec un peu de patience, vous aussi vous serez émerveillés devant le passage d’un petit rorqual. Les observations depuis la côte sont fréquentes, en effet la profondeur de l’eau est très importante à quelques mètres du bord. Alors asseyez-vous confortablement et ayez vos yeux grands ouverts ! Pour en découvrir plus sur la vie marine, vous pouvez vous rendre au Centre de Découverte des Mammifères Marins à Tadoussac, au Centre d'Interprétation et d’Observation de Cap-de-Bon-Désir aux Bergeronnes ou encore au Centre de Découverte du Milieu Marin aux Escoumins. Des naturalistes sont sur place pour répondre à vos questions et des expositions permettent aux plus petits comme aux plus grands d’en apprendre d’avantage. Si vous préférez des vacances actives, alors le kayak de mer est l’activité parfaite pour vous. Imaginez la sensation qu’est de pagayer dans le même environnement que les plus gros animaux de la planète, imaginez qu’ils sont là, proches de vous et qu’ils vous fassent l’honneur de leur compagnie, le temps d’une respiration…
 
petit-rorqual-kayak-estelle-thomas-min

@Estelle Thomas

 

Pour mettre toutes les chances de votre côté vous pouvez faire un roadtrip de long de la Route des Baleines. Au programme : 1250km entre Tadoussac et Blanc-Sablon
 
 
Les observer est une chance
Cependant, il est bon de rappeler que ce sont des mammifères sauvages, libres de leurs mouvements. Ainsi, chaque observation doit être appréciée. Beaucoup de ces mammifères sont en situation préoccupante. L’expression “la piscine est très grande” est souvent reprise pour décrire l’estuaire maritime du Saint-Laurent, car, en effet, les baleines sont dispersées sur une très grande étendue d’eau. Leur visite est imprévisible et est toujours une belle surprise.

Pour découvrir quelles baleines se promènent dans la région

Les observations de la semaine par Baleine en Direct
 
 
Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.baleinesendirect.net
 

Sources :
www.baleinesendirect.net

JEAN PIERRE SYLVESTRE. (2010). Les baleines et autres rorquals. Les sentiers du naturaliste, Paris.

 

Estelle Thomas 

Toutes les nouvelles

COORDONNÉES

  • Téléphone : 418 232-6779
    Sans frais : 1 866 637-6663
    Télécopieur : 1 855 271-7800

    info@meretmonde.ca

  • Mer et monde
    Anse à la cave
    Camping et Kayak de mer

    20, chemin Jalbert (via la route 138)
    Les Bergeronnes, Québec G0T 1G0

  • Mer et monde
    Tadoussac
    Kayak de mer seulement

    148, rue du Bord de l'Eau
    Tadoussac, Québec G0T 2A0


Suivez-nous



2010-2018, Mer et Monde Écotours. Tous droits réservés. Site réalisé par Absolu